CEVA

Arthrose, conseils et hygiène de vie pour le chien

Parce qu’arthrose, surpoids et sédentarité ne font pas bon ménage, on privilégie une nouvelle hygiène de vie pour son chien ! Afin d’améliorer son bien-être, ne vous privez pas de quelques conseils hygiéno-diététiques à appliquer au quotidien.

Article sur l'arthrose à visée pédagogique et destiné au grand public

Le point sur l’arthrose chez le chien

Figurant en tête des causes de douleurs chroniques les plus fréquentes dans l’espèce canine, l’arthrose touche 1 chien sur 5, notamment chez les chiens âgés. Cette maladie se caractérise par une usure progressive et irréversible du cartilage articulaire due aux contraintes mécaniques. Les zones généralement touchées sont :

     •   Les hanches

     •   Les genoux

     •   Les coudes

     •   Les épaules

     •   Les vertèbres

La dégradation du cartilage crée une inflammation autour de l'os qu'il protégeait. Ceci engendre des douleurs articulaires plus ou moins vives, qui ne feront que s’accentuer avec l’âge. Les douleurs articulaires peuvent vite se révéler handicapantes chez un chien avec, pour premiers signes, un manque d’entrain, des raideurs ou des difficultés à se déplacer.

Fréquente chez les individus âgés et de grande taille (plus de 30 kg), l’arthrose peut cependant affecter tous les chiens. Les traumatismes articulaires, le vieillissement “naturel” des articulations ou les malformations congénitales peuvent également en être la cause.  L’arthrose primitive, qui touche le chien âgé, comme l’arthrose secondaire, consécutive à une malformation congénitale ou à un traumatisme, entraînent des lésions irréversibles. La mise en place d’un traitement médical approprié peut cependant ralentir l’évolution et soulager les gênes occasionnées..

 

Rompre le cercle vicieux de l’arthrose chez le chien

L’arthrose se présente comme un cercle vicieux qu’il faut absolument rompre :

     •   Dégradation articulaire

     •   Inflammation

     •   Douleurs articulaires

     •   Problèmes de mobilité

     •   Sédentarité

     •   Prise de poids…

Faites attentions aux symptômes annonciateurs. Un chien souffrant de douleurs articulaires aura en effet tendance à bouder les longues promenades au profit de son panier. Or, en ralentissant son activité physique, votre chien s’expose à une prise de poids progressive qui mettrait ses articulations déjà fragilisées à rude épreuve. A l’opposé, des efforts physiques trop intenses risqueraient d’accentuer la dégradation du cartilage. Contrôler le poids de son animal et lui imposer des exercices physiques adaptés lui permettront de briser le cercle vicieux de l’arthrose et lui assurer une vie confortable.

 

Une alimentation adaptée et des activités physiques pour lutter contre les douleurs articulaires liées à l'arthrose 

Surveiller l’alimentation de son chien

Vieux chien couché dans son panier

Considérer le surpoids comme l’ennemi public n°1 du votre chien souffrant de douleurs articulaires est déjà un grand pas ! En tête des paramètres intervenant dans l'arthrose, l’obésité est un facteur aggravant : elle génère une tension supplémentaire sur les articulations déjà malades de votre animal. Qu’il soit jeune ou âgé, un chien qui garde son poids de forme limitera le risque de développer des douleurs articulaires précoces.

La première des précautions à prendre est donc de surveiller l’alimentation de votre animal, et ce, dès son plus jeune âge, en adaptant ses repas spécifiquement à son âge, son format, ses particularités et son activité physique. Une alimentation riche en protéines permettra de contrôler son poids tout en conservant sa masse musculaire.

Si votre chien a largement entamé l’âge de la retraite, privilégiez une alimentation pour chien senior, enrichies en nutriments qui visent à renforcer le cartilage. Les acides gras oméga 3 peuvent également avoir des effets bénéfiques sur l’inflammation autour des articulations.

Une activité physique régulière mais modérée

chien mange dans sa gamelle

Souffrant de douleurs articulaires, votre chien préfère s’économiser et manque d’un enthousiasme flagrant pour toute sortie. Ne laissez pas la sédentarité s’installer ! Elle ne ferait qu’accentuer le manque de souplesse des articulations. Instaurez une activité physique régulière et modérée qui permettra au contraire de maintenir la masse musculaire de votre animal, d’entretenir la mobilité de ses articulations et de maintenir l’amplitude des mouvements.

Une activité physique régulière et douce améliorera durablement son bien-être, fortifiera les articulations et réduira la prise de poids. A l’écoute de votre animal, proposez-lui plusieurs fois par jour des promenades sur des surfaces souples à faire à son rythme ou encore quelques séances de baignade, activité reconnue pour soulager les raideurs et douleurs articulaires tout en renforçant la masse musculaire.

 Pour motiver votre chien, pensez aux huiles essentiels qui soulageront son inconfort articulaire. Une fois les douleurs apaisées, votre chien sera plus enclin à faire des activités avec vous.

Vous l’aurez compris, il ne s’agit pas de lui proposer un programme d’athlète, ni de l’épuiser ou de mettre à mal ses articulations avec des mouvements brusques, des sauts ou des escaliers à franchir, mais d’instaurer une activité adaptée qui le maintienne en bonne forme.

Le collier YOOS est un produit de confort destiné exclusivement aux chiens en cas d'inconfort articulaire.
YOOS n'est pas un médicament. En cas d'apparition de symptômes, consultez votre vétérinaire.